NON, le maire de Waza n’a pas restauré la dignité du Sous-préfet égratignée par le préfet Jean Lazare Ndongo Ndongo

Une vidéo de 2 minutes 03 secondes est abondamment relayée sur les réseaux sociaux depuis le 31 octobre 2021. Elle est accompagnée de la légende «Le maire de Waza restaure la dignité du Sous-préfet sortant égratignée par le Préfet lors de la cérémonie d’installation du nouveau Sous-préfet. 👏».

Nous avons vérifié. La réponse est : NON

La vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux présente le maire de la commune de Waza, IBRAHIM MOHAMMED, en train de tenir un discours. Dans ce propos de circonstance, le maire vante les qualités de M. Nariki, sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Morceaux choisis . « Monsieur Nariki, il a pris les fonctions ici chez nous les moments chauds, où les problèmes de BH (Boko haram). M. Nariki avec sa relation entre la sous-préfecture et la Mairie et avec les maintiens de l’ordre maintenant à réduit ça à 10% (…)  M. Nariki c’est un homme d’expérience. (…) M. Nariki ne cherche pas les problèmes des autres. Il n’a que les problèmes de l’administration.»

Des propos aux antipodes de ceux tenus par le préfet du Logone et Chari, Jean Lazare Ndongo Ndongo, à l’endroit de l’autorité administrative sortante, lors de la cérémonie d’installation du sous-préfet de l’arrondissement de Waza, nommé le 15 octobre 2021 par décret présidentiel. Quelques extraits « Monsieur Bigna Mpam William appelé à d’autres fonctions. M. le sous-préfet sortant, votre passage à la tête de cette importante unité administrative a été émaillé de nombreux incidents dont l’origine était pour l’essentiel liée à votre indolence, votre manque d’anticipation et parfois votre peu dévouement au travail. Vous avez très souvent affiché une attitude désinvolte et un comportement indigne qui vous a mis en conflit avec beaucoup d’acteurs de la vie sociale et administrative… »

Jean Lazare Ndongo Ndongo tacle le sous préfet sortant de Waza Bigna Mpam William

Quand on écoute attentivement les noms prononcés par l’autorité administrative et l’autorité municipale, on se rend bien compte qu’il s’agit de deux personnes différentes même s’ils font référence au sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Le maire parle de NARIKI Patrice Mathieu Joël, administrateur civil, nommé le 22 mai 2017 par décret présidentiel comme sous-préfet dudit arrondissement. Le même décret que nous avons consulté sur le site de la présidence de la république, nomme à la page 14, BIGNA MPOUAM William, administrateur civil comme sous-préfet de l’arrondissement de Touroua dans le département de la Bénoué.

Dans le décret N° 2021/601 du 15 oct 2021 que nous avons consulté et disponible sur le site de la présidence de la république du Cameroun, la page 6 indique que Ngahet Adamou, administrateur civil, précédemment chef de cabinet du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord est nommé sous-préfet de l’arrondissement de Waza en remplacement de Bigna Mpouam William, appelé à d’autres fonctions.

Le discours du maire lors de la cérémonie d’installation de M. Ngahet Adamou et d’aurevoir à Bigna Mpouam William dont nous avons eu un enregistrement audio, est orienté à l’endroit du sous-préfet entrant pour lui indiquer les réalisations et les tâches qui l’attendent. Il a conclu son propos par « permettez-moi de remercier le sous-préfet sortant. Avec le temps qu’il a fait avec nous ici, je le remercie pour tout ».

Les photos de ladite cérémonie que nous avons pu avoir, montrent le maire de Waza habillé en gandoura avec son écharpe de maire et ses médailles accrochées, loin de l’image de la vidéo en circulation.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
Follow by Email