Monthly Archives: novembre 2021

NON, Patrice Motsepe, président de la CAF n’a pas déclaré que le Cameroun est prêt à 99%

Ce 26 novembre un message circulant sur les réseaux sociaux laissait entendre que le président de la Confédération africaine de football a déclaré que le Cameroun était prêt à 99%.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est: NON

Le 26 novembre se tenait la 13e assemblée générale extraordinaire de la confédération africaine de football. Alors que la cérémonie se déroulait encore, un message viral non signé a commencé à faire le tour des réseaux sociaux et de la messagerie WhatsApp. Le contenu indiquait “Priorité au Direct: Motsepe, président de la CAF à l’ouverture de l’AG de la CAF ce matin au Caire. « Cameroon is 99% ready. The passion I saw in Cameroon about Afcon , i have never seen it before . I am confident that we are going to have a wonderful AFCON in Cameroon in January ».

Face aux doutes de certains de nos lecteurs. Stopintox a décidé de se renseigner auprès du service de communication de la CAF qui après vérification a fait savoir qu’il s’agissait de 95%.

Un chiffre confirmé par le président de la CAF, Patrice Motsepe lui même au cours de la conférence de presse qui va suivre l’assemblée générale extraordinaire. Face à la question d’un journaliste ougandais qui évoquait lui le chiffre de 75%, il va corriger. “Non j’ai dit 95%” va retorquer le président de la CAF.

EXTRAIT DE LA CONFERENCE DE PRESSE

Non, le gouverneur de la région du Littoral ne s’est pas exprimé sur la candidature de Samuel Eto’o à la Fécafoot

Depuis ce 19 novembre 2021, la capture d’écran d’une publication Facebook est abondamment partagée sur la messagerie Whatsapp. Ladite publication indique que Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral, s’est exprimé sur le cas Samuel Eto’o.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

Le post publié dans le groupe facebook « Fan club Bnews1 » a enregistré 736 réactions, 151 commentaires et 77 partages en 16 heures d’horloge. Dans ledit post on peut lire « Samuel Dieudonné ivaha Diboua gouverneur de la région du Littoral sur le cas Samuel Eto’o : << c’est un plaisir de savoir que le meilleur joueur Camerounais de tous les temps ne cesse de penser au développement du football local. Sa candidature est une très haute marque d’engagement. Il n’a pas faim, il mettra son argent au service du Cameroun et de nouveaux partenaires signeront des contrats pour développer davantage le football local.”

L’auteur du post va encore plus loin. Non seulement il attribue des propos injurieux au patron de la région du Littoral, mais donne aussi les résultats d’un processus électoral en cours. «  C’est d’ailleurs dans ce sillage que le président de la cour constitutionnelle lui a accordé une audience de félicitations. Car n’en déplaise aux haineux, tout est acté pour faire de lui le président de la FECAFOOT. Bonne chance petit frère. »

Contacté, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral dément le contenu de ce post en circulation.

“Ces mots ne sont pas de moi”

« C’est ma photo, mais ces mots ne sont pas de moi », écrit le Gouverneur contacté par WhatsApp. Le gouverneur de la région du Littoral ajoute : « En tant que Autorité administrative rompue à la carrière préfectorale je ne perds jamais de vue mon droit de réserve pour parler des rapports d’un camerounais avec des sommités étatiques à l’image de celle qui est citée dans cet article. Au demeurant,  je n’ai non plus de compte facebook »

Le groupe Facebook dans lequel le post en circulation a été publié compte 34.700 membres. Ce post fait surface alors que le processus électoral est en cours à la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) pour élire un président. L’ancien Lions Indomptables et international camerounais Samuel Eto’o est en lice pour ledit post. 

Armelle Sitchoma

NON, le maire de Waza n’a pas restauré la dignité du Sous-préfet égratignée par le préfet Jean Lazare Ndongo Ndongo

Une vidéo de 2 minutes 03 secondes est abondamment relayée sur les réseaux sociaux depuis le 31 octobre 2021. Elle est accompagnée de la légende «Le maire de Waza restaure la dignité du Sous-préfet sortant égratignée par le Préfet lors de la cérémonie d’installation du nouveau Sous-préfet. 👏».

Nous avons vérifié. La réponse est : NON

La vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux présente le maire de la commune de Waza, IBRAHIM MOHAMMED, en train de tenir un discours. Dans ce propos de circonstance, le maire vante les qualités de M. Nariki, sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Morceaux choisis . « Monsieur Nariki, il a pris les fonctions ici chez nous les moments chauds, où les problèmes de BH (Boko haram). M. Nariki avec sa relation entre la sous-préfecture et la Mairie et avec les maintiens de l’ordre maintenant à réduit ça à 10% (…)  M. Nariki c’est un homme d’expérience. (…) M. Nariki ne cherche pas les problèmes des autres. Il n’a que les problèmes de l’administration.»

Des propos aux antipodes de ceux tenus par le préfet du Logone et Chari, Jean Lazare Ndongo Ndongo, à l’endroit de l’autorité administrative sortante, lors de la cérémonie d’installation du sous-préfet de l’arrondissement de Waza, nommé le 15 octobre 2021 par décret présidentiel. Quelques extraits « Monsieur Bigna Mpam William appelé à d’autres fonctions. M. le sous-préfet sortant, votre passage à la tête de cette importante unité administrative a été émaillé de nombreux incidents dont l’origine était pour l’essentiel liée à votre indolence, votre manque d’anticipation et parfois votre peu dévouement au travail. Vous avez très souvent affiché une attitude désinvolte et un comportement indigne qui vous a mis en conflit avec beaucoup d’acteurs de la vie sociale et administrative… »

Jean Lazare Ndongo Ndongo tacle le sous préfet sortant de Waza Bigna Mpam William

Quand on écoute attentivement les noms prononcés par l’autorité administrative et l’autorité municipale, on se rend bien compte qu’il s’agit de deux personnes différentes même s’ils font référence au sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Le maire parle de NARIKI Patrice Mathieu Joël, administrateur civil, nommé le 22 mai 2017 par décret présidentiel comme sous-préfet dudit arrondissement. Le même décret que nous avons consulté sur le site de la présidence de la république, nomme à la page 14, BIGNA MPOUAM William, administrateur civil comme sous-préfet de l’arrondissement de Touroua dans le département de la Bénoué.

Dans le décret N° 2021/601 du 15 oct 2021 que nous avons consulté et disponible sur le site de la présidence de la république du Cameroun, la page 6 indique que Ngahet Adamou, administrateur civil, précédemment chef de cabinet du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord est nommé sous-préfet de l’arrondissement de Waza en remplacement de Bigna Mpouam William, appelé à d’autres fonctions.

Le discours du maire lors de la cérémonie d’installation de M. Ngahet Adamou et d’aurevoir à Bigna Mpouam William dont nous avons eu un enregistrement audio, est orienté à l’endroit du sous-préfet entrant pour lui indiquer les réalisations et les tâches qui l’attendent. Il a conclu son propos par « permettez-moi de remercier le sous-préfet sortant. Avec le temps qu’il a fait avec nous ici, je le remercie pour tout ».

Les photos de ladite cérémonie que nous avons pu avoir, montrent le maire de Waza habillé en gandoura avec son écharpe de maire et ses médailles accrochées, loin de l’image de la vidéo en circulation.    

RSS
Follow by Email