Tag Archives: Cameroun

NON, ces images ne présentent pas le péage de l’autoroute Yaoundé-Douala MAIS celle Kribi-Lolabe

Une séquence d’image en circulation sur les réseaux sociaux présente l’infrastructure d’un poste de péage moderne en construction. La légende qui accompagne les photographies suppose qu’il s’agit du poste de péage automatique déjà disponible sur la phase 1 de l’autoroute Yaoundé-Douala.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

Sur les images abondamment partagées sur Whatsapp et sur Facebook, on peut voir un chantier en finition d’une station de péage avec plusieurs cabines avec des auvents et clôtures modernes. Elles sont accompagnées du texte «Autoroute Yaoundé-Douala Phase 1, les travaux des voix de raccordements en nette progression, et les camerounais découvrent avec satisfaction le poste de péage automatique déjà disponible sur ce lot de l’autoroute Yaoundé-Douala. C’est le deuxième péage automatique construit au Cameroun par les entreprises chinoises, d’abord sur l’autoroute Kribi Lolabe, ensuite Yaoundé-Douala». En 9 heures, cette publication a enregistré 163 réactions, 26 commentaires et 49 partages.

La responsable de la communication du ministère des Travaux Publics, maitre d’œuvre dans la construction de ladite infrastructure affirme que

« Ce texte qui circule, il ne reflète en rien la réalité du projet et les images qui l’accompagnent ne sont pas celles de l’autoroute Yaoundé-Douala»

Péage de l’autoroute Kribi-Lolabe

Si ces images sont bel et bien réelles et ont été prises au Cameroun, elles représentent plutôt les travaux de construction du péage de l’autoroute Kribi-Lolabe. Le site abritant ce dispositif est situé au point kilométrique 25 de cette autoroute localisé dans la région du Sud.

Capture de la fiche de présentation du projet.

Dans une publication du 03 novembre 2021 sur la page Facebook officielle du Ministère des Travaux publics, un post avec pour titre « l’autoroute Kribi-Lolabe 38,5 km, sera mis en exploitation à la fin de cette année.» plusieurs images reconstituent les travaux d’avancement de ce projet. Dans les 56 images qui accompagnent le post, les photos 32, 35, 36, 37, 39, 40 ressortent les travaux de ce poste de péage logé sur la voie d’accès au Complexe industrialo portuaire de Kribi.

Photo du poste de péage, de l’autoroute Yaoundé-Douala prise le 21 avril 2022. Source: Page Facebook Mintp

En ce qui concerne le poste de péage de l’autoroute Yaoundé – Douala, l’entreprise est encore à l’aménagement des travaux de génie civil. Le chantier logé au point kilométrique 0 de la phase I de l’autoroute Yaoundé – Douala est visible dans les images sous la publication Facebook de la page Facebook du ministère des travaux publics  et intitulée « autoroute Yaoundé-Douala, phase 1: les travaux de raccordement au réseau existant avancent ». L’image 5 présente au mieux la situation au 21 avril 2022.

NON, Patrice Motsepe, président de la CAF n’a pas déclaré que le Cameroun est prêt à 99%

Ce 26 novembre un message circulant sur les réseaux sociaux laissait entendre que le président de la Confédération africaine de football a déclaré que le Cameroun était prêt à 99%.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est: NON

Le 26 novembre se tenait la 13e assemblée générale extraordinaire de la confédération africaine de football. Alors que la cérémonie se déroulait encore, un message viral non signé a commencé à faire le tour des réseaux sociaux et de la messagerie WhatsApp. Le contenu indiquait « Priorité au Direct: Motsepe, président de la CAF à l’ouverture de l’AG de la CAF ce matin au Caire. « Cameroon is 99% ready. The passion I saw in Cameroon about Afcon , i have never seen it before . I am confident that we are going to have a wonderful AFCON in Cameroon in January ».

Face aux doutes de certains de nos lecteurs. Stopintox a décidé de se renseigner auprès du service de communication de la CAF qui après vérification a fait savoir qu’il s’agissait de 95%.

Un chiffre confirmé par le président de la CAF, Patrice Motsepe lui même au cours de la conférence de presse qui va suivre l’assemblée générale extraordinaire. Face à la question d’un journaliste ougandais qui évoquait lui le chiffre de 75%, il va corriger. « Non j’ai dit 95% » va retorquer le président de la CAF.

EXTRAIT DE LA CONFERENCE DE PRESSE

NON, le maire de Waza n’a pas restauré la dignité du Sous-préfet égratignée par le préfet Jean Lazare Ndongo Ndongo

Une vidéo de 2 minutes 03 secondes est abondamment relayée sur les réseaux sociaux depuis le 31 octobre 2021. Elle est accompagnée de la légende «Le maire de Waza restaure la dignité du Sous-préfet sortant égratignée par le Préfet lors de la cérémonie d’installation du nouveau Sous-préfet. 👏».

Nous avons vérifié. La réponse est : NON

La vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux présente le maire de la commune de Waza, IBRAHIM MOHAMMED, en train de tenir un discours. Dans ce propos de circonstance, le maire vante les qualités de M. Nariki, sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Morceaux choisis . « Monsieur Nariki, il a pris les fonctions ici chez nous les moments chauds, où les problèmes de BH (Boko haram). M. Nariki avec sa relation entre la sous-préfecture et la Mairie et avec les maintiens de l’ordre maintenant à réduit ça à 10% (…)  M. Nariki c’est un homme d’expérience. (…) M. Nariki ne cherche pas les problèmes des autres. Il n’a que les problèmes de l’administration.»

Des propos aux antipodes de ceux tenus par le préfet du Logone et Chari, Jean Lazare Ndongo Ndongo, à l’endroit de l’autorité administrative sortante, lors de la cérémonie d’installation du sous-préfet de l’arrondissement de Waza, nommé le 15 octobre 2021 par décret présidentiel. Quelques extraits « Monsieur Bigna Mpam William appelé à d’autres fonctions. M. le sous-préfet sortant, votre passage à la tête de cette importante unité administrative a été émaillé de nombreux incidents dont l’origine était pour l’essentiel liée à votre indolence, votre manque d’anticipation et parfois votre peu dévouement au travail. Vous avez très souvent affiché une attitude désinvolte et un comportement indigne qui vous a mis en conflit avec beaucoup d’acteurs de la vie sociale et administrative… »

Jean Lazare Ndongo Ndongo tacle le sous préfet sortant de Waza Bigna Mpam William

Quand on écoute attentivement les noms prononcés par l’autorité administrative et l’autorité municipale, on se rend bien compte qu’il s’agit de deux personnes différentes même s’ils font référence au sous-préfet sortant de l’arrondissement de Waza. Le maire parle de NARIKI Patrice Mathieu Joël, administrateur civil, nommé le 22 mai 2017 par décret présidentiel comme sous-préfet dudit arrondissement. Le même décret que nous avons consulté sur le site de la présidence de la république, nomme à la page 14, BIGNA MPOUAM William, administrateur civil comme sous-préfet de l’arrondissement de Touroua dans le département de la Bénoué.

Dans le décret N° 2021/601 du 15 oct 2021 que nous avons consulté et disponible sur le site de la présidence de la république du Cameroun, la page 6 indique que Ngahet Adamou, administrateur civil, précédemment chef de cabinet du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord est nommé sous-préfet de l’arrondissement de Waza en remplacement de Bigna Mpouam William, appelé à d’autres fonctions.

Le discours du maire lors de la cérémonie d’installation de M. Ngahet Adamou et d’aurevoir à Bigna Mpouam William dont nous avons eu un enregistrement audio, est orienté à l’endroit du sous-préfet entrant pour lui indiquer les réalisations et les tâches qui l’attendent. Il a conclu son propos par « permettez-moi de remercier le sous-préfet sortant. Avec le temps qu’il a fait avec nous ici, je le remercie pour tout ».

Les photos de ladite cérémonie que nous avons pu avoir, montrent le maire de Waza habillé en gandoura avec son écharpe de maire et ses médailles accrochées, loin de l’image de la vidéo en circulation.    

NON, le stade de Douala-Réunification ne va pas abriter des matchs de la Can 2021

Un document PDF intitulé « Calendrier Compet CAN 2021 » fait le tour des réseaux sociaux depuis le 24 octobre 2021 et dans laquelle on y retrouve trois matchs programmés au stade de Douala-Réunification et comptant pour la Can Total Energies 2021.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est: NON

Le document intitulé « Calendrier de la compétition CAN TotalEnergies Cameroun 2021/Fixtures of AFCON 2021» porte l’entête conjoint du COCAN 20-21, le Comité d’organisation de la Can 2021 et celle de la CAF, la Confédération Africaine de Football. Il apparait ainsi deux jours après la signature de l’accord cadre portant sur l’organisation de la 33ème édition de la CAN TotalEnergies 2021.

Ledit document dresse le tableau des matchs, donne les détails sur les groupes, les dates, l’heure et le lieu où les différents matchs comptant pour la phase finale de la CAN vont se jouer. Dans cette fiche, le stade de Douala-Réunification abrite trois matchs. Le jeudi 20 janvier 2022 à 19 heures, on note la rencontre Côte D’Ivoire vs Sierra Léone. ETC.

A Douala, seul Japoma est autorisé

Quand on fait un tour sur le site de la CAF, ( https://fr.cafonline.com/total-africa-cup-of-nations/) la Confédération Africaine de Football, l’instance dirigeante du football africain, le bandeau annonçant la Can Total Energies Cameroun 2021 du 09 janvier au 06 février est bien lisible. Quand on clique sur celui-ci, on tombe sur la page réservée à ladite compétition avec à la Une depuis le 30 août 2021, le calendrier des matchs de la Can TotalEnergies.

Le document PDF joint sous le texte permet de se rendre compte que six stades ont été sélectionnés pour abriter les matchs des 24 équipes réparties en six (06) poules en lice pour le trophée de cette messe du football africain. Sont concernés, les stades de Yaoundé-Olembé, Yaoundé-Ahmadou Ahidjo, Bafoussam – Kouekong, Garoua – Roundé Adjia, Limbé – Omnisports et Douala – Japoma. On note aussi que le match Côte d’Ivoire vs Sierra Léone programmé le 20 janvier dans le programme en circulation, se joue plutôt le dimanche 16 Janvier 2022 à 17 heures au stade de Douala-Japoma. La rencontre 2B vs 2F programmée à Douala-Réunification se joue bel et bien le 24 janvier 2022 mais plutôt du côté de Bafoussam- Kouekong. Le stade de Douala-Réunification ne figure donc pas parmi les stades devant abriter les matchs comptant pour la phase finale de la Can TonalEnergies 2021.

Oui, Decca n’est pas le nom de famille des artistes Ben, Grace et Dora

Une publication abondamment partagée sur Twitter indique que les artistes camerounais Ben Decca, Grâce Decca et Dora Decca n’ont pas «Decca » comme nom de famille.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : OUI

Le Tweet posté dans la nuit du 15 septembre 2021 indique dans son libellé : « Quand j’ai appris que ni Ben Decca, ni Grâce Decca ni Dora ne s’appellent en fait DECCA. Ce n’est même pas le nom de famille. J’étais dépassée». En moins de 72h, la publication a enregistré 170 Retweets et 385 mentions « J’aime ».

https://twitter.com/ChouchouMpacko/status/1438242353517580288?s=20

Dans les commentaires, les  internautes disent toute leur surprise et s’interrogent sur la véracité de cette déclaration. Un internaute a d’ailleurs posté au bas du tweet, une capture d’écran de la page Wikipédia de Ben Decca qui indique que le chanteur s’appelle de son vrai nom ‘’Benjamin Decca’’. Un autre internautes au bas des commentaires demande à stopintox de vérifier.

Contacté par téléphone vendredi 17 septembre 2021 autour de 17h, l’artiste Ben Decca a confié que :

« Decca est le nom que notre père a porté avant qu’on ne naisse. C’est son petit nom. On l’appelait James Decca».

L’auteur de la chanson « Souffrance d’amour» fait savoir que la seule personne qui s’appelle officiellement Decca dans la famille c’est sa sœur Grâce, dont le nom complet s’écrit Ndom’a Decca Grâce.

Ben qui dit avoir vulgarisé ce petit nom de son papa, fait savoir qu’aujourd’hui ses enfants portent le nom Decca dans leurs documents officiels. Mais pas lui. « Moi je porte le nom de mon grand-père comme le veut la tradition », explique l’artiste qui s’appelle en effet Victor Mouangue Eyoum.

Mathias Mouendé Ngamo

Non, ce réseau de lavage de préservatifs pour les remettre sur le marché n’a pas été démantelé au Cameroun

Depuis le 29 Mai 2021, une image exposant des préservatifs déjà utilisés, nettoyés et empilés dans des sacs en plastique fait le tour des groupes WhatsApp au Cameroun. Elle est présentée comme le résultat du démantèlement d’un réseau par la police.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

La photo qui fait le tour est accompagné du commentaire « Démantèlement par la police d’un  réseau de lavage de préservatifs pour les remettre sur le marché. » Les deux éléments sont précédés de la mention « transféré de nombreuses fois ».

Pour vérifier, nous avons entré ladite image dans l’outil de vérification d’image Yandex. Le résultat de la recherche d’images inversées a permis de trouver plusieurs autres photos semblables avec des liens d’article sur le sujet.

Binh Duong dans le sud du Vietnam

Parmi les liens, un article renvoi au site news du moteur de recherche Yahoo. Publié le 25 septembre 2020, l’article est titré « La police vietnamienne saisit 320 000 préservatifs usagés reconditionnés et vendus comme neufs». L’article qui cite le journal américain ‘Le New York Times’ et l’agence de presse ‘Associated Press’ indique qu’ « À leur arrivée à l’usine, les inspecteurs ont trouvé des sacs d’environ 320 000 préservatifs recyclés qui avaient été bouillis, séchés, remodelés, puis reconditionnés dans des sacs en plastique. »

L’agence de presse ‘Associated Press’ qui a publié son article le 24 septembre 2020,  reprenant les médias Vietnamiens dont le journal public Tuoi Tre , explique « À la suite d’un conseil d’un résident local, les inspecteurs du marché provincial de Binh Duong ont effectué ce week-end une descente dans une usine près de Ho Chi Minh-Ville où ils ont trouvé des préservatifs usagés reconditionnés pour être vendus au marché. »

Les faits remontent en septembre 2020

Nous avons entré les mots clés « Journal Tuoi Tre + recyclage préservatifs usagés pour la revente » et nous sommes tombés sur le lien du journal vietnamien Tuoi Tre qui relate ces faits. L’article qui situé les faits le mardi 22 septembre de l’année 2020 raconte aussi que c’est près de 324 000 préservatifs usagés, soit l’équivalent de 360 ​​kilos qui ont été recyclés dans l’établissement. La police a confisqué tous les produits de l’installation qui était située au DX12, quartier Hoa Nhut, quartier Tan Vinh Hiep, province de Binh Duong, située dans le sud du Vietnam. Pham Thi Thanh Ngoc, la propriétaire de l’établissement, a admis qu’elle avait reçu un apport mensuel de préservatifs usagés d’une personne inconnue.

Chaque année, les Vietnamiens utilisent 500 à 600 millions de préservatifs, selon les statistiques. L’utilisation de préservatifs provenant de sources de fabrication douteuses constitue une énorme menace pour la santé humaine, y compris une infection grave, précise l’article de Tuoi Tre.

Non, cette usine de fabrication de fausses cigarettes n’a pas été démantelée au Cameroun

Une publication partagée sur les réseaux sociaux parle d’une usine de fabrication de fausses cigarettes démantelée au Cameroun. Une photo de ladite usine accompagne le texte.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

La publication a abondamment été partagée sur plusieurs comptes Facebook (c’est le cas ici et ici), sur Twitter (ici) et sur la messagerie WhatsApp le 2 juin 2021. Pour vérifier l’origine de cette photo qui a suscité des centaines de commentaires en seulement 24 heures, nous avons effectué une recherche d’image inversée avec Googles Images. La plupart des résultats renvoient vers des sites Web allemands. Nous choisissons de cliquer sur l’un des liens. L’article est rédigé en Allemand. Google Translation s’avère utile.

Après traduction en français, on obtient en titre : « Usine de cigarettes illégale à Kranenburg – douze hommes condamnés à la prison ». L’article rapporte que le tribunal de district de Clèves a condamné douze hommes à deux ans et demi de prison pour l’une des plus grandes usines de cigarettes illégales jamais découvertes en Allemagne. Ils ont été reconnus coupables d’évasion fiscale, de vol fiscal et de violation du droit des marques ou de complicité. Les faits sont donc bien situés en Allemagne.

En Allemagne le 18 août 2020

Un autre article dans lequel figure la photo en circulation est plus explicite et note que les faits se sont déroulés dans l’Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie, dans le district de Clèves. L’usine illégale qui produisait 10 millions de cigarettes par semaine a été démantelée le 18 août 2020. Les forces de l’ordre ont saisi six tonnes de tabac, environ 55 000 cartouches de cigarettes  Richmond, du papier, filtre, du papier à cigarette, des emballages.

« Selon les enquêteurs, il s’agissait d’une installation de production ‘’hautement professionnelle et très coûteuse’’. (…). Il y aurait au total douze suspects polonais et ukrainiens âgés de 28 à 59 ans »,

rédige l’auteur de l’article. Qui fait savoir en outre que les cigarettes contrefaites affecteraient les marques « Richmond », « Regal », « Richman » et « Mayfair », entre autres. Le préjudice estimé de la taxe sur le tabac hebdomadaire causé par cette production illégale a été évalué à environ 1,5 million d’euros. L’usine en question aurait ouvert ses portes depuis fin 2016.

Plusieurs pages en Côte d’Ivoire, telles NouvelleIvoire, AbidjanTv ont repris ce Fakenews sur Facebook. Mais Il n’en est rien. Les faits ne se sont pas déroulés au Cameroun, encore moins cette année.  

Mathias Mouendé Ngamo

Non, le livre de science au programme en classe de CE1 au Cameroun ne parle pas de sexualité

Depuis le 5 octobre 2020, jour du démarrage de la rentrée scolaire au Cameroun, l’image de la page d’un livre dans lequel on décrit comment faire l’amour fait le tour des réseaux sociaux. La légende indique qu’il s’agit d’une page du livre de science au programme en classe de CE1 au Cameroun.

Nous avons vérifié pour vous, la réponse est : NON

‘’ C’est quoi, faire l’amour ?’’ Faire l’amour est un moment très intime entre deux adultes.’’ La suite du contenu de la page en circulation est vraiment réservée aux adultes. D’où les réactions déferlantes depuis la publication du contenu de cette page sur les réseaux sociaux notamment Facebook et Whatsapp. En 12 heures, le post a enregistré 472 commentaires et 166 réactions dans un groupe Facebook. La plupart des commentaires interroge si le contenu de cette page est vraiment inscrit au programme des enfants en classe de cours élémentaire 1, sachant que dans cette classe la tranche d’âge est de 6-8 ans.

la couverture du livre de Science au programme en classe de CE1 au Cameroun

Pour savoir si cette page est filmée du livre de science au programme en classe de CE1, nous avons feuilleté le livre de science au programme dans ladite classe pour cette année 2020-2021. ‘’Majors en Sciences, Sciences et Education à l’Environnement Hygiène Pratique et Education à la Santé CE1’’, voici comment s’intitule le livre de science au programme dans la classe de CE1 au Cameroun. 3 auteurs signent ce manuel, Daniel Thierry Tondji, Ndi NlandElie et Essi Rachel Irène édité par Asva Educaton.

De quoi parle le Livre?

Le livre de 72 pages traite de l’éducation à l’environnement et hygiène pratique et éducation à la santé à la 1ère séquence. La 2ième séquence ’initiation aborde les sujets sur l’agriculture et l’hygiène pratique et éducation à la santé. Le milieu physique et l’hygiène pratique et éducation à la santé caractérisent les leçons de la troisième séquence. La 4ième séquence elle, aborde le milieu technique et l’hygiène pratique et éducation à la santé. Le milieu vivant et l’hygiène pratique et éducation à la santé meuble le 5ième et 6ième séquence. Dans ledit document illustré par des bandes dessinées, à aucun moment on ne parle de la reproduction.

du Conseil national des manuels scolaires et des matériels didactiques

Une information que confirme le Pr Marcellin Vounda Etoa, le secrétaire permanent du Conseil national des manuels scolaires et des matériels didactiques. Dans un communiqué radio-presse signé le 7 octobre, il indique que ‘’le programme d’enseignement de cette matière dans cette classe porte sur l’éducation à l’environnement, l’hygiène pratique et éducation à la santé. Aucune séquence ni leçon de ce programme ne se rapporte à la sexualité ou à la reproduction humaine.’’

RSS
Follow by Email