NON, cette photo de cadavres qui jonchent le sol n’est pas celle des affrontements entre Arabes choas et Mousgoum

Une image abondamment relayé par les médias sociaux et qu’on l’on retrouve à la Une d’un grand quotidien camerounais a été utilisée pour illustrer les affrontements qui ont lieu à Kousseri en ce moment.

Stopintox a vérifié pour vous. La réponse est: NON

Sur l’image, on aperçoit des cadavres jonchés au sol et des hommes tout autour. Les corps sont recouverts de tissus. La terre est rougeâtre et on aperçoit un arbre derrière.

Le Soudan comme premier indice

Lorsqu’on effectue une recherche inversée via Google on tombe sur le premier indice. La photo apparait dans l’environnement soudanais notamment au Darfour. Sites internet, comptes, page ou groupes Facebook et même comptes twitter. Sur la première page elle a été publiée sur de nombreux site depuis au moins trois jours pour illustrer les violences qui sévissent dans la zone.  

altaghyeer.info l’a utilisé pour illustre un article en arabe datant de ce 8 décembre. On peut y lire que « Le Comité des médecins de l’État du Darfour occidental a révélé de nouvelles statistiques sur les incidents intertribaux sanglants dans la localité de Karinak dans l’État du Darfour occidental ». Les affrontements ont fait « 88 morts et 84 blessés de tous les côtés.». NDLR: Traduit de l’arabe.

Plusieurs autres sites d’informations reprennent la même information avec les mêmes images.

Photo déjà utilisé en 2014

L’on pourrait donc croire que cette photo est récente et pourtant non. Même si elle semble venir du Darfour, en cliquant sur la deuxième page des résultats de recherche, on constate qu’elle a déjà été utilisée le 31 juillet 2021 par le site darfur24.com. C’était pour illustrer un article sur l’attaque d’un poste de police par un mouvement armé à El Fasher, capitale du Nord Darfour, pour libérer deux des leurs qui avaient été arrêtés. Traduit de l’arabe (NDLR).

Plus encore en parcourant les pages des résultats de recherche, elle apparait à plusieurs dates différentes (mars 2020, février 2021, novembre 2021). L’on constate que l’image apparait même dans un post Facebook le 17 mars 2014. Ce post de Dr. Asaad Ali Hassan, personnalité politique au Soudan est écrit en arabe.

En traduisant la légende qui accompagne la photo, on constate que c’est une série de hashtag « #Darfour #Janjawid #Frères #Al-Bashir ». Il semblait dire que rien n’est éternel et fustigeait le violences du régime de Omar El Béchir.

La photo n’est donc pas récente et ne concerne pas les affrontements de ces derniers jours à Kousseri dans l’extrême nord du Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
Follow by Email