NON, les vaccins arrivés au Cameroun le dimanche 28 juin 2020 ne sont pas des vaccins anti Covid-19 mais ceux contre la fièvre jaune, la tuberculose et la poliomyélite

Depuis ce lundi 29 juin 2020, une information a inondé les réseaux sociaux et la messagerie WhatsApp faisant état de ce que le Cameroun aurait réceptionné des vaccins contre la Covid-19. Stopintox a vérifié. La réponse est NON.

Sur la première capture, on peut lire qu’une cargaison de vaccin Sanofi contre le Coronavirus est arrivée au #Cameroun. Sur la seconde capture, on fait savoir qu’il s’agit d’une phase de test et que ceux qui ne prendront pas ce vaccin ne seront pas admis à rentrer au sein de l’union européenne.

L’image qui circule et sur laquelle on peut voir des cartons estampillés Sanofi Pasteur-Unicef est pourtant réelle mais les informations qui l’accompagnent sont fausses.  

Il s’agit en effet des images de l’arrivée au Cameroun le dimanche 28 juin 2020 de vaccins contre la fièvre jaune, la tuberculose et la poliomyélite. C’est ce que fait savoir le bureau de l’Unicef au Cameroun ce même dimanche. Sur la page Facebook de l’organisation, on peut lire que ces vaccins sont destinés au Programme élargi de vaccination (PEV), et ont été acheminés grâce à l’appui de l’Unicef.

Message de l’Unicef Cameroun posté sur la page Facebook de l’organisation dimanche 28 juin à 15h

Contacté par Stopintox via le service d’information de l’Unicef au Cameroun, Jacques Boyer, le Représentant résident de l’organisation confirme que « Ces vaccins contre la fièvre jaune, la tuberculose et la poliomyélite ont été achetés par le MINSANTE (Ministère de la Santé Publique, NDLR) pour le Programme Elargi de vaccination. L’UNICEF a apporté un appui pour leur acheminement».

Jacques Boyer de poursuivre en précisant « Bien que nous n’ayons pas encore de vaccin contre le coronavirus, nous sommes en mesure de prévenir d’autres maladies graves telles que la tuberculose, la fièvre jaune ou la poliomyélite. Les vaccins sauvent des millions de vies chaque année. La covid-19 ne doit pas être un obstacle à la vaccination des enfants. Nous devons absolument empêcher que les interventions sanitaires qui sauvent des vies soient mises de côté alors que nous luttons contre la COVID-19. Ces vaccins vont servir à des immunisations de routine ».

Sur les quantités de vaccins reçues, l’Unicef fait savoir que pour le cas du  PV-Polio, il s’agit de 361 800 doses, 230 000 doses pour la fièvre jaune et 861 200 doses pour le BCG.

En ce qui concerne les tests de vaccin contre la Covid-19 en Afrique, le premier essai sur le continent d’un vaccin contre ce virus a eu lieu à Soweto et n’a démarré que le mercredi 24 juin 2020. Il a été développé par l’université d’Oxford et a déjà été testé sur 4.000 personnes dans le monde. Au total, 2.000 Sud-Africains vont participer à l’essai ainsi que 4.000 personnes aux Etats-Unis. L’Afrique du Sud, pays le plus touché du continent compte 106.000 infections et plus de 2.000 morts.

Pour ce qui est de l’avancée de la recherche sur le vaccin anti Covid-19, la célèbre revue scientifique The Lancet a annoncé, il y’a un mois tout juste, qu’un premier vaccin venait de faire ses preuves sur l’homme. Ce vaccin à vecteur Ad5 a été testé chez 108 adultes en bonne santé âgés de 18 à 60 ans non infectés par le SRAS-CoV-2. Les résultats semblent prometteurs et le vaccin va entrer en phase 2 de test. On est donc encore loin de la mise à la disposition du grand public d’un quelconque vaccin. Actuellement, plus de 100 vaccins candidats COVID-19 sont en cours de développement dans le monde.

Vous avez des doutes sur une information qui circule? nous vérifions pour vous. Envoyez nous un message sur WhatsApp http://wa.me/237680009488

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook