Non ce cercueil en verre annoncé comme connecté n’est pas celui de Mugabe

Peu après le décès de Robert Mugabe, des images ont circulé sur la toile, présentant un cercueil en verre connecté comme étant celui de l’ex-président zimbabwéen.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est; NON

Peu après le décès de Robert Mugabe, des images d’un cercueil en verre ont abondamment circulé sur la toile avec un post affirmant qu’il coûte 17 milliards de dollar et qu’il est informatisé de manière à ce qu’après son enterrement, les membres de la famille du disparu puissent surveiller ses restes via leurs téléphones portables.

La publication a généré de centaine de commentaires au bas de certains posts en circulation depuis une semaine. Le message est accompagné de trois images superposées. Une première photo de plus grande envergure présente le cercueil de couleur blanche recouvert par le drapeau zimbabwéen.

Cercueil du général Murozvi

Pour cette première illustration, une recherche rapide sur TinEye nous renvoie à une vidéo et un article publiés en 2017. Il s’agit en fait d’une image prise à Harare lors des funérailles du général de brigade zimbabwéen James Murozvi. Des obsèques auxquelles avait pris part Robert Mugabe de son vivant. Encore en poste à ce moment-là, Robert Mugabe avait rendu un vibrant hommage à ce «combattant pour la libération du Zimbabwé», élevé au rang de «héros national» à titre posthume.

Les deux autres images juxtaposées au bas de la première illustration présentent un cercueil, dont l’intérieur du couvert est équipé d’un écran d’ordinateur connecté. Une page Facebook est d’ailleurs ouverte sur l’écran. Des accessoires informatiques tels une souris et des écouteurs sont «connectés» au cercueil.

D’après le message en circulation sur la toile, «(…) les installations qu’il (le cercueil) contient protégeront sa dépouille de la décomposition pendant les dix prochaines années…»

Une image en circulation depuis plus de 9 ans

Une recherche inversée sur Google image et une autre sur TinEye révèlent que cette image a été utilisée à 469 reprises sur plusieurs sites internet. Certaines publications datant de 2010, soit neuf ans avant le décès de Robert Mugabe, décédé le 6 septembre 2019. Ce cercueil est présenté sur certaines plateformes web comme une blague de designers. On retrouve d’ailleurs sur les mêmes sites des cercueils « designés » en forme de cellulaires, de voitures ou de maisons. 

Aussi, selon le Fake News en circulation, le cercueil a été fabriqué par London Casket. Un tour sur le site internet (onglet Product) de ce concessionnaire de cercueils permet de constater que le modèle brandi sur les réseaux sociaux n’y figure pas. 

Pour finir, le cercueil de l’ex-président Robert Mugabe n’est pas de couleur blanche.

Suivez-nous sur:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook