Non, les Lions Indomptables du Cameroun ne s’exposent pas à une disqualification de la CAF pour n’être pas arrivés au Caire jeudi avant minuit

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux et dans la presse ont fait état de ce que la sélection nationale de football du Cameroun risque une disqualification pour arrivée tardive au Caire, en Egypte, où elle doit prendre part à la Coupe d’Afrique des nations (Can 2019). Y a-t-il une disqualification prévue parce que les Lions Indomptables n’ont pas rallié la capitale égyptienne 24 heures avant le coup d’envoi de la compétition et cinq jours avant leur premier match?

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est: NON

L’équipe nationale de football du Cameroun devait rallier l’Egypte jeudi 20 juin 2019 pour prendre part à l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui s’ouvre au Caire ce vendredi 21 juin. Mais jusque tard dans la nuit de jeudi, les Lions Indomptables n’avaient toujours pas quitté l’hôtel du Mont Fébé à Yaoundé, où ils ont été logés à leur arrivée au pays en début de semaine. A l’origine du pied de grue de la sélection nationale, une revendication de primes impayées. En plus des 20 millions F. Cfa reçus par joueur, les Lions Indomptables ont exigé 20 millions F. Cfa supplémentaires par joueur, avant de prendre leur vol.

Plusieurs publications ont vite fait d’indiquer que si Lions Indomptables ne ralliaient pas la capitale égyptienne avant minuit jeudi 20 juin, ils s’exposaient à une disqualification de la part de la Confédération africaine de football (Caf) et à d’autres sanctions.

« Il n’y a pas de sanction. En tout cas pas prévue par les textes», martèle David Eyengue, journaliste sportif en service au quotidien Le Jour.

Une source à la Caf relève qu’aucune disposition du règlement de la Can n’oblige les équipes à être présentes sur le site de la compétition cinq jours avant leur premier match. Les quelques dispositions qui font référence à une quelconque sanction des équipes de la Can se retrouvent aux chapitres 27 et 38, mais ne renvoient pas à une disqualification des Lions selon le contexte présent.

Le chapitre 27 du règlement table sur le « Forfait, retrait, refus de jouer, remplacement » tandis que le chapitre 38 sur les  « Dispositions financières » indique en son article 103.2 que «L’association organisatrice du tournoi final a l’obligation de prendre à sa charge les dépenses suivantes : les frais de séjour des équipes des fédérations participantes pour un maximum de 30 personnes par équipe, à partir de trois jours avant le premier match de chaque équipe et jusqu’à deux jours après son dernier match, sauf exception due à l’absence de service régulier d’avion ».

Crédit photo: @Crtvweb

Pour cette dernière disposition aussi, les Lions Indomptables qui jouent leur premier match le mardi 25 juin 2019 contre la Guinée Bissau, restent largement dans les délais réglementaires. Ils ont quitté le Cameroun le vendredi 21 juin 2019, plus de trois jours avant leur entrée en compétition.

Suivez-nous sur:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook