Oui, le président de la section ojrdpc, Vina-Nord Mbe a écrit à Penda Ekoka pour demander des kits pour la lutte contre la covid-19

La lettre 0001/2020/L/OJRDPC/S-VINA-NORD-MBE signée de Bangawa Maïgari Christophe le 13 mai 2020, a fait le tour des réseaux sociaux notamment Facebook, Twitter et WhatsApp créant au passage polémique et suspicion. Est-elle fondée ? Stop intox a vérifié. La réponse est OUI

Lettre de Bangawa Maïgari Christophe à Penda Ekoka

La lettre avec pour objet demande de kit pour la lutte contre la Covid-19 dans l’arrondissement de Mbe est adressé à monsieur Penda Ekoko Christian, président de l’opération Survie Cameroon Survival initiative – SCSI basée à  Yaoundé. Elle survient au moment où les leaders de cette initiative font l’objet d’une arrestation pour avoir distribué des kits pour la lutte contre la Covid-19 avec une association qui n’est pas autorisée.

Nous avons essayé de contacter les numéros mentionnés dans la lettre. Le numéro de l’opérateur MTN Cameroun est identifié au nom d’une dame, le numéro orange quant-à lui est bien identifié au nom de Bangawa Maïgari Christophe.

Joint à ce numéro, Christophe Bangawa assume la paternité dudit document. Pour lui, le pays est en face d’une guerre et il faut mettre à contribution toutes les initiatives. Ils ne sont pas là pour défier le gouvernement mais prendre toutes les mesures pour protéger les populations qui vivent déjà dans la précarité.

Il ajoute qu’il reste constant. Il confirme avoir bel et bien adressé une lettre de démission de son poste de président OJRDPC  avant d’être rappelé au sein du parti.

Lettre de démission adressée en février 2020

Bangawa Maïgari Christophe indique qu’il est conseiller municipal de la mairie de Mbe et c’est à ce titre qu’il sollicite 2000 caches-nez, 1000 tubes de solutions hydro alcoolique de 250 ml et 50 seaux avec robinet pour lavage des mains de la part de Survie Cameroon Survival initiative qui, pour lui, n’a été interdit ni par le président national du RDPC ni par le Secrétaire général dudit parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook