Category Archives: Politique

Non, le président Paul Biya n’a pas fait un tour de ville à Yaoundé ce 21 mai 2020

Le président de la République Paul Biya a-t-il fait le tour de ville de Yaoundé ce 21 mai 2020, perché sur un 4×4 et saluant la foule? Plusieurs publications l’ont laissé entendre. Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

Une vidéo qui dure 30 secondes et dans laquelle on voit passer le cortège du président de la République du Cameroun fait le tour de la toile depuis hier jeudi 21 mai 2020. Ladite vidéo est accompagnée du commentaire « Apparition du Chef de l’Etat Paul Biya dans la ville de Yaoundé à l’instant. Perché sur un 4×4 et saluant la foule. Signé Le JAM ». Elle circule au moment où, malgré son adresse à la Nation le 19 mai, plusieurs personnes continuent de véhiculer l’intox selon lequel le président est décédé.

La page Facebook JAM, Arts et divertissement qui compte 15 899 abonnés a posté la vidéo à 17h17 le 21 mai 2020 avec la légende :

« Il est là. Le président de la république Paul Biya dans les rues de Yaoundé ce jour.

La même vidéo est publiée sur plusieurs chaines YouTube dont celle de l’humoriste Aline Christine Zomo-Bem, 19 300 d’abonnés.

Les sites d’informations Camerounweb et Camer.be ont rédigé des articles qui sont partagés et commentés.

Capture d’écran du site CamerounWeb

Interrogés, plusieurs habitants de la capitale du Cameroun indiquent qu’ils n’ont pas vu pareil dispositif  dans la ville ce jeudi 21 mai. Joël, habitant de Mballa 2 explique qu’il n’a rien vu de spécial sur l’axe de son quartier.

Les éditions des journaux parlés de 17-18h et 20h sur le poste national et le journal télévisé du 20h30 sur la Crtv, la télévision nationale, n’ont fait écho d’aucune parade du Chef de l’Etat.

Un tour sur les comptes et pages Twitter et Facebook du président de la République, seules les informations annonçant son adresse à la Nation y figurent.

Quand on regarde la vidéo de près, l’impressionnant dispositif dans la vidéo ne respecte pas certaines mesures barrières initiées pour la lutte contre la propagation du Covid-19, axe de la communication du président lors de son adresse le 19 mai 2020. Ce qui laisse ressortir qu’elle n’est pas récente.

Les foules massées de le long de la route ne respectent pas les mesures de distanciation sociale, ni celles du port du masque.

Vidéo du 7 novembre 2018

Selon plusieurs journalistes, la vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux le 21 mai 2020 date plutôt de 2018. Elle a été tournée après la prestation de serment du président le 6 novembre 2018.

L’introduction des mots clés « cortège du président Paul Biya à Yaoundé » sur Google permet de retrouver plusieurs articles avec photos datant du 7 novembre 2018 qui coïncident avec les éléments contenus dans cette vidéo.

Cette publication le 6 novembre 2018 sur la chaine Youtube de la télévision Canal 2 internationale retrace bien le parcours du cortège et son bain de foule et s’intitule «Cortège Du Chef de l’Etat de L’assemblée Nationale Pour Le Palais de L’Unité.»

Oui, le président de la section ojrdpc, Vina-Nord Mbe a écrit à Penda Ekoka pour demander des kits pour la lutte contre la covid-19

La lettre 0001/2020/L/OJRDPC/S-VINA-NORD-MBE signée de Bangawa Maïgari Christophe le 13 mai 2020, a fait le tour des réseaux sociaux notamment Facebook, Twitter et WhatsApp créant au passage polémique et suspicion. Est-elle fondée ? Stop intox a vérifié. La réponse est OUI

Lettre de Bangawa Maïgari Christophe à Penda Ekoka

La lettre avec pour objet demande de kit pour la lutte contre la Covid-19 dans l’arrondissement de Mbe est adressé à monsieur Penda Ekoko Christian, président de l’opération Survie Cameroon Survival initiative – SCSI basée à  Yaoundé. Elle survient au moment où les leaders de cette initiative font l’objet d’une arrestation pour avoir distribué des kits pour la lutte contre la Covid-19 avec une association qui n’est pas autorisée.

Nous avons essayé de contacter les numéros mentionnés dans la lettre. Le numéro de l’opérateur MTN Cameroun est identifié au nom d’une dame, le numéro orange quant-à lui est bien identifié au nom de Bangawa Maïgari Christophe.

Joint à ce numéro, Christophe Bangawa assume la paternité dudit document. Pour lui, le pays est en face d’une guerre et il faut mettre à contribution toutes les initiatives. Ils ne sont pas là pour défier le gouvernement mais prendre toutes les mesures pour protéger les populations qui vivent déjà dans la précarité.

Il ajoute qu’il reste constant. Il confirme avoir bel et bien adressé une lettre de démission de son poste de président OJRDPC  avant d’être rappelé au sein du parti.

Lettre de démission adressée en février 2020

Bangawa Maïgari Christophe indique qu’il est conseiller municipal de la mairie de Mbe et c’est à ce titre qu’il sollicite 2000 caches-nez, 1000 tubes de solutions hydro alcoolique de 250 ml et 50 seaux avec robinet pour lavage des mains de la part de Survie Cameroon Survival initiative qui, pour lui, n’a été interdit ni par le président national du RDPC ni par le Secrétaire général dudit parti.

Non, l’ancien président centrafricain François Bozizé ne s’est pas mis à genoux devant l’actuel président Faustin-Archange Touadera

Une image en circulation sur la toile semble présenter l’ancien président centrafricain François Bozizé à genoux, devant l’actuel président Faustin-Archange Touadera.

L’équipe de Stopintox a vérifié pour vous. La réponse est: NON

La photo en question a été partagée à plusieurs reprises dans des fora WhatsApp et sur des pages Facebook.

Il s’agit en fait d’un photomontage. Ghislain Tsendzié Ngoa et Christian Nzokou se sont penchés sur cette photo qui a fait le tour de la messagerie WhatsApp. D’après nos deux consultants en graphisme, la photo est de très mauvaise qualité. Les pixels ayant été volontairement affaiblis pour masquer au maximum les imperfections du montage. Aussi, le mode chromatique est également utilisé pour masquer davantage les traces du montage.

Deux photos originales ont été utilisées pour réaliser cette supercherie.

Une petite recherche d’image inversée sur Google et on retrouve parmi les résultats les photos ayant servi au montage. La première image, à gauche, présente les deux protagonistes en tête à tête. Par rapport à la photo du montage, nos consultants font remarquer qu’il existe une entière similarité de positions du Président Touadera. «En visualisant le plan de la chemise sur la table, on remarque plus nettement dans l’image un détourage grossier autour de la chemise en question. Les pixels sont moins nets que sur la photo officielle », observe notamment Ghislain Tsendzié Ngoa.

L’article dans lequel est insérée cette première photo ayant servi au montage a été posté il y a deux jours, le 22 janvier 2020. A travers les lignes, l’on apprend qu’il s’agit d’une réunion en tête à tête entre Bozizé et Touadera. Président entre 2003 et 2013, Bozizé avait quitté le pays en 2013 après un coup d’Etat des rebelles Séléka. Il est retourné en République centrafricaine en décembre 2019, après 6 ans d’exil à Kampala, en Ouganda.

Une autre recherche sur « François Bozizé » sur Google permet de repérer la deuxième photo ayant servi au montage celle à droite.

L’image illustre une visite de l’ex-président centrafricain en Chine en compagnie du président du pays hôte, Hu Jintao le 10 septembre 2009. D’après nos experts, cette image est clairement la photo utilisée pour mettre Bozizé en profil sur la photo truquée tout en utilisant son pied découpé pour le mettre en position à genou. On remarque les mêmes reflets de lumière sur ses chaussures.

Si plusieurs internautes sont tombés dans le panneau devant ce photomontage, c’est peut-être aussi parce qu’ils se souviennent que lors d’un meeting à son retour au pays, Bozizé avait demandé pardon pour « tout ce qui est arrivé au pays »

Oui, la présidence de la République du Cameroun a ordonné la suspension de la procédure de passation de la concession du Terminal à conteneurs du Port Autonome de Douala

La lettre porte la mention « confidentielle » pourtant elle fait le tour de la toile. Plusieurs médias ont d’ailleurs titré sur la nouvelle. Ce qui n’a pas empêché les sceptiques de traiter cette correspondance de fake. Nous avons vérifié pour vous. La réponse est OUI.

.
Les sources que nous avons contacté rassurent que la lettre du Secrétaire Général de la Présidence de la République du Cameroun datée du 23 octobre 2019, est bien partie des services de la présidence de la République pour le Port Autonome de Douala.
Dans la correspondance datée du 23 octobre 2019, Ferdinand Ngoh Ngoh, le Secrétaire Général de la Présidence de la République demande de « bien vouloir suspendre les travaux de finalisation des termes du contrat de Concession, ensemble ses Annexes, avec la société Terminal Investment Limited, Adjudicataire Provisoire de la Concession des activités de rénovation, de modernisation, d’exploitation et de maintenance du Terminal à Conteneurs du Port de Douala-Bonabéri, en attendant les conclusions définitives de l’affaire société APM Terminals BV et Bollore S.A contre Port autonome de Douala, pendante au tribunal administratif du Littoral à Douala et portant sur la requête aux fins de sursis à l’exécution de la décision N° 0006219/DG/PAD du 08 janvier 2019. »
Cette décision enflamme la toile d’autant plus qu’il y a 3 mois, plus précisément le 31 juillet 2019, une lettre signée du même ministre d’Etat, Secrétaire Général demandait au même directeur général du port autonome de Douala « d’accélérer le processus de sélection du nouvel opérateur, pour l’exploitation du Terminal à conteneurs du Port Autonome de Douala ; continuer à exiger de DIT, non seulement le paiement des 24 milliards de FCFA dus au titre des pénalités de stationnement évaluées en 2016, mais également le montant collecté par DIT dans le même registre de 2016 jusqu’en 2019».

En rappel, la publication de documents confidentiels est interdite dans la législation camerounaise.

RSS
Follow by Email