Category Archives: Energie

NON, le prix de l’essence n’est pas revu à la baisse au Cameroun

Une rumeur selon laquelle le prix de l’essence va connaître une baisse se fait de plus en plus entendre ces derniers jours au Cameroun. Stopintox a vérifié. Il n’en n’est rien.

Tout est parti d’un courrier du secrétaire général à la présidence de la République adressé au secrétaire général des services du premier ministre et dans lequel on peut lire que le président de la République a marqué son haut accord à certaines propositions. Parmi ces propositions, on peut lire que Paul Biya accorde à la Sonara une marge minimale de 47,68 FCFA, accorde aux importateurs, y compris la Sonara, une marge de 15FCFA par litre et revalorise les droits de passage au profit de la SCDP à hauteur de 2FCFA par litre.

Courrier du SGPR au SG des services du PM qui a prêté à confusion

Stopintox s’est rapproché de la caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures, la CSPH. Alain Pascal EKOLLO, chef service de la gestion des prix fait savoir que les prix à la pompe ne changent pas. « Rien dans ce courrier ne l’indique. C’est tout ce que je peux vous dire pour le moment ». Une autre source interne à l’entreprise de préciser qu’il y’ a juste eu une revalorisation de droit de passage de la société camerounaise de dépôt pétrolier (SCDP) et celle des importateurs et le poste sortie Sonara ».

Prix appliqués à la pompe au Cameroun depuis janvier 2016

C’est la même réponse qui nous parvient du côté de la cellule de communication de la société camerounaise de dépôt pétrolier. Joseph Emmanuel Ba’ana, le chef de la cellule de communication se fait plus précis en indiquant que « la revalorisation du taux de passage à 2f/litres permettra déjà de passer de 7fcfa à 9fcfa et rétablir le passage tel qu’il était quand il a été supprimé en 2014. À ce moment nous étions partis de 9.41fcfa /litre à 6fcfa. Ce changement permettra à la SCDP de générer davantage de revenus qui lui permettront d’investir dans la construction de nouvelles capacités de stockage ». Il poursuit en rappelant clairement que « cette revalorisation n’a aucune incidence sur les prix à la pompe car, des mécanismes de péréquation sont mis en œuvre au niveau de la CSPH pour établir les prix à la pompe ».

Le document mal interprété précisait d’ailleurs déjà que la marge minimale ainsi accordée  à la Sonara était « sans incidence sur le niveau actuel des prix à la pompe ».

En cas de doute sur une information qui circule, merci d’écrire à l’équipe de stopintox au numéro Wathsapp : +237 680 00 94 88.

RSS
Follow by Email