Category Archives: Culture

Non, le Cameroun n’a pas présenté la moitié des effectifs des candidats africains en Médecine au Cames 2020

Dans l’émission «Canal Presse» sur la télévision Canal 2 international, le politologue Aboya Manasse a déclaré que le Cameroun représentait à lui seul la moitié des candidats de toute l’Afrique à ce 20e concours d’agrégation.

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

Dans l’émission Canal Presse du 08 novembre 2020, le Prof Aboya Manasse, un des panélistes, a été interrogé sur le regard qu’il portait en tant que politologue sur le renouveau, 38 ans après. L’enseignant d’université a indiqué d’entrée de jeu qu’ «On parle d’un projet de société qui correspond à l’accession du président Paul Biya au pouvoir le 06 novembre 1982 ».

Dans son argumentaire, il a relevé plus loin que le Cameroun est une grande puissance en matière d’enseignement supérieur. Dès la 49ème minute de l’émission consultable sur la page Youtube de Canal 2 international (plus de 37 000 vues en date du 17 novembre 2020), le politologue a ainsi déclaré que :

«Le concours d’agrégation qui est en train de se passer en Médecine au Congo Brazzaville, le Cameroun à lui seul a la moitié des candidats de toute l’Afrique. C’est un exploit ».

Cette déclaration qui n’est pas exacte a tout de suite provoqué l’indignation de certains internautes. Dans un tweet le 14 novembre, un médecin a posté le segment de la vidéo de l’émission en question en s’interrogeant : « Mais qu’est-ce que c’est faux ! Qui est ce menteur ? ». Ce segment de vidéo qui reprend la déclaration du politologue camerounais a enregistré plus de 1000 vues en trois jours. Dans les commentaires, les uns et les autres ont exprimé leur surprise à l’écoute de ces statistiques.

18 camerounais sur 287 candidats de 13 pays africains

Extrait du document Pdf sur le Palmarès du concours Cames 2020.

Un tour sur le site officiel du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), en page d’accueil, dans la rubrique Actualité, un article retient vite l’attention. Il est intitulé : Agrégation de médecine. Fin du 20e Concours d’Agrégation de médecine : un taux de réussite de 81,53% et des succès mémorables en termes de leçons apprises.

L’article posté le 16 novembre 2020 souligne que le 20ème concours d’agrégation de médecine s’est achevé le 11 novembre. Qu’en termes de résultats, sur les 287 candidats présentés 234 ont été déclarés dignes de recevoir le grade de Maître de conférences agrégé du Cames dans leurs spécialités respectives.

Dans le fichier Pdf du palmarès du concours d’agrégation en médecine téléchargeable au bas de l’article, les statistiques relèvent bien que 287 candidats de treize pays africains ont été présentés dans les sept options de Médecine du concours. Sur les 287 candidats, le Cameroun n’a présenté que 18. Un chiffre bien loin de la moitié de l’effectif total.

Le Cameroun se présente d’ailleurs loin derrière des pays comme le Sénégal qui a présenté 85 candidats, le Burkina Faso 52 candidats, la Côte d’Ivoire 44 ou encore le Congo, 19 candidats. Sur les 18 Camerounais présentés au concours en provenance des université de Yaoundé 1 et de Douala, 13 ont été déclarés Admis.   

Mathias Mouendé Ngamo

Non, le président Paul Biya n’a pas envoyé une lettre de condoléances à la famille de Dj Arafat

Une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux présente le président de la République du Cameroun prononçant un discours. A l’écoute des paroles émanant de la vidéo, le chef de l’Etat annonce solennellement sa lettre de condoléances à la famille de Dj Arafat. Mais est-ce réel?

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est : NON

Sur la vidéo de 30 secondes abondamment partagée dans les groupes whatsApp, la disposition du drapeau vert-rouge-jaune à la droite du chef de l’Etat et deux microphones devant lui collent bien au décor observé lors des adresses du président de la République à la nation. Dès la septième seconde de ladite vidéo, un message est envoyé en direction de la famille de l’artiste ivoirien Dj Arafat décédé le 12 août 2019, en ces termes :

« (…) Je profite de l’occasion, cher peuple camerounais, la main sur le cœur, de vous annoncer solennellement ma lettre de condoléances à la famille de Dj Arafat. Le 5500 Volts, le 8500 Volts, le Yôrôbô, le Daishinkan».  

Même si la voix est semblable à celle du président Paul Biya, plusieurs éléments permettent de déceler qu’il s’agit en réalité d’une imitation et d’un montage. La mauvaise synchronisation entre les mouvements des lèvres et le son constitue la première alerte. La deuxième curiosité est observable au niveau du synthé qui s’affiche dès la 21ème seconde de la vidéo.

Le synthé renseigne qu’il s’agit en fait des « Vœux du chef de l’Etat à l’occasion du nouvel an ». Aussi, les indications sur les lieux et la date du discours contenues dans le synthé (Yaoundé-Cameroun 31 décembre 2016) démontrent bien que le discours a été prononcé il y a trois ans. Et à cette époque, l’artiste ivoirien Dj Arafat (de son vrai nom Ange Didier Houon) était bel et bien encore en vie.

OUI, le chocolat Mambo est un produit made in Cameroun même si l’entreprise qui le produit est à capitaux étrangers

Un tweet contenant une affiche de la marque de chocolat « Nya Mboa » présentant leur produit comme étant le premier chocolat à croquer 100% camerounais a suscité le débat sur le réseau social Twitter avec en toile de fond la question de savoir si « Mambo » de Chococam est camerounais ?

Nous avons vérifié pour vous. La réponse est: OUI.

Selon Mirabelle Ndah Ngi Nkembo, directeur du commerce intérieur au ministère du Commerce du Cameroun, un produit made in Cameroun est un produit qui résulte d’un processus de l’entrée des matières premières qui subissent une série de transformations pour aboutir au produit fini. Ce processus intègre certaines conditions et critères de fabrication permettant d’affirmer l’appartenance. Dès lors, tout produit fabriqué ou alors transformé sur le sol camerounais doit être apposé de la mention made in Cameroun.

Rendu à l’usine de la Chocolaterie Confiserie du Cameroun (Chococam) située à la zone industrielle de Bassa à Douala, on indique que le chocolat Mambo est fabriqué au Cameroun, par des Camerounais et avec des matières premières camerounaises. Le cacao, la principale matière première qui rentre dans le processus de fabrication de ce produit est 100% camerounais.

Contactée, l’entreprise Chococam à travers la Consumer Manager, Reine Ndongo, explique que le Cameroun compte plusieurs bassins de production de Cacao répartis entre le Littoral, le Centre et l’Ouest.  En fonction des disponibilités et surtout de la qualité des fèves, l’entreprise s’approvisionne chez différents partenaires locaux que sont les cacaoculteurs. Une fois la matière première disponible, la transformation des fèves est confiée à SIC CACAOS. Le processus de transformation du produit semi-fini en produit fini se poursuit à l’usine de Douala et les produits qui y sortent approvisionnent tout l’Afrique centrale en chocolat camerounais de qualité. Le sucre, l’autre intrant majeur du processus provient de Sosucam, la société sucrière du Cameroun.

Elle ajoute que plus de 80% (en fonction des variantes lait ou noir) des ingrédients qui constituent Mambo proviennent des industries camerounaises. Le reste n’étant pas disponible en production locale pour le moment.

Une information que confirme le directeur du commerce intérieur au ministère du Commerce, détenteur du concept “made in Cameroun”. Elle avoue que le Mambo produit par Chococam est un produit made in Cameroun. Ce produit qui est vendu en zone CEMAC répond aux critères d’éligibilité au tarif préférentiel de la zone CEMAC que sont ; le critère de l’entière obtention qui implique l’utilisation de 100% des matières locales dans le processus de fabrication ; le critère d’incorporation qui veut l’incorporation d’une valeur ajoutée d’au moins à 40% de matière premières locales dans le processus de fabrication et le critère de valeur ajoutée qui veut l’incorporation d’une valeur ajoutée communautaire supérieure ou égale à 30% dans la fabrication du produit.

Mambo est un produit de la société Chocolaterie Confiserie Camerounaise (Chococam), filiale du groupe Sud-africain Tiger Brands. Comme Mambo, 71 entreprises pour environ 589 produits fabriqués localement sont classées comme ”made in Cameroun” par le ministère du Commerce.

RSS
Follow by Email