Société: armer les jeunes pour contrer la propagation des fausses informations

C’est l’objectif que s’est assignée l’association MediAction Cameroun qui sensibilise depuis une semaine sur une utilisation responsable et avisée des médias sociaux entre autres.

La 11è semaine mondiale de l’Education aux médias et à l’information  est en cours. Comme chaque année, elle se tient depuis le lundi 24 et ira jusqu’au 31 octobre prochain.

Au Cameroun, l’Association MediAction Cameroun (MAC), organise une série de séminaires et ateliers dans les Établissements d’enseignement secondaire ainsi que dans des instituts privés d’enseignement supérieur.

La cérémonie d’ouverture de cette semaine a connu la présence des professionnels de médias membres de l’association entre autres. Charles Cacharel NGAH NFORGANG exposant sur les moyens pour contrer la propagation des fausses informations a insisté sur la nécessité de questionner les sources de toute information trouvée sur les réseaux sociaux, de s’abstenir de partager une information dont on n’est pas sûr de la provenance.

Charles Cacharel NGAH NFORGANG exposant sur les moyens pour contrer la propagation des fausses informations a insisté sur la nécessité de questionner les sources de toute information trouvée sur les réseaux sociaux.

A l’ouverture de la semaine à l’Institut universitaire des Grandes Écoles des Tropiques ( IUGET) à Douala, John Williams TCHOUA, le vice président de MAC a rappelé l’importance et les enjeux d’une consommation avisée des médias en général et des médias sociaux en particulier. L’animateur et expert EMI souligne que la loi punit les cas de partage de Fake new ou d’atteinte à la vie privée des personnes sur les réseaux sociaux.

Quelques uns des messages de sensibilisation

Joseph NGUEPI, le président Directeur général de l’IUGET assistant à la cérémonie d’ouverture de la semaine a lui salué une initiative qui renforce la qualité de la formation des étudiants de l’établissement dont il est le fondateur

Durant toute cette semaine, les experts, journalistes et membres de MEDIACTION CAMEROUN se succéderont pour édifier le public, essentiellement jeune sur l’univers médiatique camerounais, les méandres de la collecte et du traitement de l’information.

Identifier les sources d’informations avant tout partage

Les objectifs principaux de ces ateliers, sont entre autres, de permettre la compréhension et l’usage autonome des médias par les élèves et les enseignants qui sont à la fois lecteurs, producteurs et diffuseurs de contenus. Pour atteindre cet objectif, MediAction Cameroun entend mettre à disposition des jeunes, un ensemble de techniques, les aidant à identifier les sources d’une information. Les lycées de Bepanda, Bobongo Petit Paris, l’Institut universitaire de la Côte ( IUC) entre autres vont abriter des ateliers pratiques sur des sujets liés à l’éducation aux médias.

Affiche Mediaction Cameroun

La clôture des activités liées à cet événement est prévue dimanche prochain avec une marche sportive au parcours Vitæ de Douala. Des activités en droite ligne avec les orientations de l’organisation des nations unies pour l’éducation la science et la culture ( UNESCO) qui encourage le renforcement des capacités du public afin d’assurer une consommation responsable et saine des contenus des médias. En rappel, MEDIACTION CAMEROUN est une association de jeunes professionnels de médias créee en 2017. Elle a pour objectifs de renforcer les capacités de ses membres, former les plus jeunes et bâtir un univers médiatique fort et performant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
Follow by Email